Teamwork bunte Würfel
Qu’est-ce qu’un syndic?
Le syndic est l’organe exécutif de l’association des copropriétaires. Il est chargé de l’administration des parties communes de la copropriété tels que le hall d’entrée, ascenseur, garage etc. Il est donc responsable de la bonne gestion de l’immeuble et sera tenu de dresser annuellement les comptes de l’association des copropriétaires de manière claire, précise et détaillée suivant le plan comptable minimum normalisé.
Si vous êtes propriétaire d’un appartement, un magasin, un espace de stationnement, un garage etc ; et que la construction compte au moins deux lots détenus par des propriétaires différents, vous êtes légalement tenu de nommer un syndic.
Que fait un syndic ?
Lorsque plusieurs maisons ou bâtiments situés sous un même toit appartiennent à plus d’un propriétaire, nous sommes confrontés à la loi sur la copropriété (Code civil Art.577).
De par sa personnalité juridique l’association des copropriétaires (l’ensemble des propriétaires) possède plusieurs entités juridiques, à savoir l’assemblée générale (AG) et le syndic.Le syndic ne peut pas prendre de décisions de sa propre initiative (hormis les mesures de précaution et les actes de l’administration provisoire).En plus de la gestion des parties communes d’une communauté résidentielle, une vingtaine de tâches, lui sont légalement imposées e.a
-exécuter et faire exécuter les décisions prises par l’assemblée générale,
– accomplir tous actes conservatoires et tous actes d’administration provisoire ;
– la gestion financière ;
– la gestion technique ;
– la gestion administrative ;
– la gestion communicativeD’autres tâches telles que : assurer le suivi des dossiers de sinistres, la correspondance relative à des propriétaires privés, assister et ou accepter des livraisons des parties communes au nom et pour le compte du règlement de copropriété ou d’un règlement interne, l’établissement pour certains contrats, d’une mise en concurrence sur base d’un cahier des charges préalablement élaboré etc … peuvent également lui être assignées ; celle-ci sont toutefois des prestations extraordinaires.

Le syndic s’assure du bon fonctionnement des installations communes (par le biais des contrats d’entretien ou adoptions directeur = décision de l’assemblée générale) et tend à une bonne paix familiale.

Il est une idée fausse de croire que le syndic et chargé de faire lui-même l’entretien, le remplacement des ampoules, fasse des petits travaux de réparation ou soit le concierge. Parfois il est accepté que l’un des copropriétaires (ou le conseil de copropriété) assure lui-même quelques-unes de ces tâches afin d’en réduire les coûts.

En cas de dommages, le syndic doit tout mettre en œuvre pour arrêter les causes (prendre des actes conservatoires et poser les actes d’administration provisoire.

En outre, l’organe de contrôle « le Conseil de copropriété » facilite le bon fonctionnement entre l’association des copropriétaires et le syndic.

La communication avec le syndic est la plus efficace lorsqu’elle passe par le Conseil de copropriété (pour les grands bâtiments) ou directement et de préférence par écrit au syndic de manière à ne pas perdre de vue les problèmes signalés.